Suivez-nous:

Articles

Imprimer

SERVICE / CONSEIL

Qu’est ce que le bronzage? 

La capacité de développer un bronzage est influencée par la prédisposition de chacun. Toutefois, le processus est le même pour tous.

Au contact des UVB, les mélanocytes produisent la mélanine, des pigments bruns qui s'agglutinent autour des noyaux des cellules de kératine protégeant ainsi l'ADN. L'épiderme s'épaissit et forme un bouclier naturel contre les surexpositions.

Puis les UVA oxydent et foncent la mélanine déterminant ainsi le degré de bronzage. Celui-ci s'estompe progressivement lorsque les cellules de l'épiderme émigrent vers la surface de la peau, aux 28 jours environ.


Questions fréquemment posées : 

Voilà une question souvent posée et une conception très répandue qui mérite une réponse adéquate. On ne connaît pas tout du cancer de la peau, mais on sait qu'il fait suite à une longue irritation d'un tissu. Le cancer est la phase finale dans l'évolution de la maladie. La maladie (1) débute par une IRRITATION. Les tissus de défendent contre cette irritation par l'inflammation de la peau. Si l'irritation se répète souvent, la phase suivante est L'ULCÉRATION. En somme, on assiste à un tissu (la peau) qui est littéralement rongé par un agent irritant (le soleil). (2) La phase suivante est la SCLÉROSE ou L'INDURATION. À ce moment-là, le tissu tente de se protéger en se formant une carapace. En même temps, il perd de la vitalité. (3) La phase suivante est la TUMÉFACTION. Les tumeurs ne sont en fait qu'un effort pour enkyster (envelopper) des déchets irritants. (4) Finalement, la dernière phase dans l'évolution de la maladie est la CANCÉRISATION où le tissu (la peau) perd la capacité de contrôler ses cellules. Ces cellules se multiplient alors d'une façon anarchique. Toutes ces phases résultent finalement de l'irritation.

Il est bien évident que les rayons UVB peuvent exercer une certaine irritation (causer le coup de soleil). Mais la peau est dotée d'un mécanisme de défense en augmentant sa mélanine afin de neutraliser ces rayons.

Voilà pourquoi il ne faut jamais atteindre un érythème lors d'une séance. Par conséquent, si on n'abuse pas des rayons ultraviolets, l'irritation n'est ni intense, ni permanente. Ce n'est donc pas suffisant pour causer le cancer.

LES INDIVIDUS AYANT DÉJÀ EU UN CANCER DE PEAU NE DOIVENT ABSOLUMENT PAS S'EXPOSER AU BRONZAGE EXTÉRIEUR OU EN CABINE. POUR DES RAISONS LOGIQUES, IL EST IMPORTANT DE REFUSER UN CLIENT POUR LE BRONZAGE EN CABINE.


L'exposition peut en effet provoquer au début d'une séance, et même les deux ou trois premières séances, une sorte de picotement au niveau de la peau. C'est la preuve que la peau n'est pas habituée à l'exposition solaire. On assiste donc à une augmentation de la circulation sanguine, laquelle provoque le picotement. Ce phénomène n'est pas dangereux et est tout à fait normal. Il indique cependant de prendre de courtes séances et d'appliquer un après soleil afin d'hydrater la peau.


S'il y a des abus dans la fréquence des expositions, oui. Pour donner le temps nécessaire aux fibres d'élastine et de collagène de revenir à leur forme initiale suite à une exposition, c'est-à-dire 24 heures pour les lits solaires et 48 heures pour les faciaux, il est prudent d'espacer les séances de 48 heures. Lorsqu'une personne s'expose modérément aux ultraviolets et qu'elle hydrate bien sa peau avant et après une séance, il n'y a aucun problème de vieillissement de la peau.


Pas nécessairement. C'est le signe que la peau a reçu suffisamment d'ultraviolets. Par contre, si la peau est anormalement rouge et demeure rouge le lendemain, c'est que la séance était trop longue. Il faut alors attendre que la peau perde toute sa rougeur et il faut réduire quelque peu le temps d'exposition lors de la prochaine séance.


La couperose (aussi appelée acné rosacée ou rosacée) est une affection cutanée chronique et évolutive causant inflammation et rougeur dans le visage. Les joues et le nez sont habituellement les premiers à prendre un teint empourpré, suivis du front et du menton. On ne connaît pas la cause de la couperose mais on sait que, chez certaines personnes, divers facteurs peuvent l'aggraver ou favoriser des poussées : l'exposition prolongée au soleil ou à des lampes de bronzage, la chaleur, changement brusque de température, l'exposition à des conditions climatiques extrêmes et la consommation de boissons chaudes, de mets épicés ou d'alcool. LES FACIAUX SONT CEPENDANT À ÉVITER.


Le fait de peler fait perdre à la peau une partie de sa mélanine et la rend plus sensible. Il faut alors laisser la peau se reposer et se cicatriser. Une fois qu'elle ne pèle plus, on peut reprendre le bronzage mais en recommençant très lentement et prudemment. Cette peau qui a été brûlée devient sensible et doit être traitée comme une peau qui n'a jamais été exposée.


Non, ce n'est pas dangereux. Ces plaques blanches sont en général des champignons activés par l'humidité. Assurez-vous que le germicide utilisé est efficace et que les lits de bronzage sont bien nettoyés. Ensuite conseillez votre client. Le champignon de peau peut être détruit avec le shampooing Selsun Blue: videz la bouteille dans un bain plus tiède que chaud et trempez-y 20 minutes. S'il y a des plaques aux endroits non submergés, en appliquer sur les plaques et laissez sécher. Continuez les séances et les taches vont bronzer.

Si les plaques sont situées au visage, sur le buste ou très souvent sur les bras, questionnez votre client sur ses habitudes. Les crèmes de base parfumées pour le visage ou pour le corps causent souvent ce genre de tache. Une personne qui "mange sucré" et/ou qui consomme de l'alcool aura aussi tendance à avoir ce genre de taches. Bien renseigné, le client pourra alors régler le problème rapidement.

Ces petits boutons sont souvent appelés boutons de chaleur et sont causés simplement par la chaleur et l'humidité. Il faut laisser la peau se reposer en sautant une séance et tout redeviendra normal. Si cela se reproduit à chaque séance et persiste, changez de crème. Vous êtes peut-être allergique à un ingrédient contenu dans votre crème de bronzage; sinon consultez votre médecin.

Ces points de la grosseur d'un 2 dollars sont simplement situés sur les points d'appui du corps. Le poids du corps étant concentré sur ces régions, il n'y a donc pas d'oxygène à cet endroit et, sans oxygène, il n'y a pas de bronzage. C'est le principe de l'oxydation qui produit le brunissement de la mélanine.

C'est un signe de déshydratation. Les séances de bronzage sans crème assèchent la peau et peuvent causer des démangeaisons. Il est important d'utiliser une crème de bronzage hydratante avant la séance et une crème "après soleil" après la séance afin d'hydrater la peau en tout temps et ainsi éviter les démangeaisons.

Il n'existe aucune raison biologique qui pourrait empêcher les adolescents d'utiliser le bronzage en cabine. Cependant, avec la nouvelle loi 74 qui est en vigueur depuis le 11 février 2013, seules les personnes de 18 ans et plus ont le droit de se faire bronzer.

Oui, la seule différence est le temps d'exposition; celui-ci est contrôlé dans les salons de bronzage et non à l'extérieur.

Oui, il n'y a aucune raison scientifique ou biologique qui pourrait empêcher une femme enceinte de se faire bronzer, que ce soit en cabine ou à l'extérieur. En fait, les chercheurs croient que la vitamine D générée par les UVB peut être bénéfique à la mère et au foetus. Cependant, pour des raisons de responsabilité, il est mieux pour une femme enceinte de consulter son médecin à ce sujet. La chaleur peut incommoder; elle peut causer des faiblesses et même des pertes de conscience. Quelquefois, les femmes enceintes développent le masque de grossesse (augmentation de la pigmentation en forme de masque au visage); il suffit de couvrir le visage d'un filtre solaire afin d'éviter ce désagrément.

Oui. De plus en plus de scientifiques confirment que l'exposition aux UVB et UVA peut causer des dommages aux yeux. Les UVB provoquent à court terme des blessures aux yeux telles que des brûlures. Les effets à long terme de l'exposition aux UVB ne sont pas encore totalement connus. Par conséquent, il est recommandé de porter en tout temps des lunettes protectrices contre les UV. Les lunettes de soleil pour l'extérieur ne sont pas appropriées pour le bronzage en cabine.

Une exposition modérée aux UV érige une barrière naturelle en guise de protection contre d'éventuelles doses excessives. Les UVB stimulent la production de mélanine, laquelle protège les cellules de la peau. Cette substance absorbe la radiation et épaissit l'épiderme. De cette façon, elle limite le nombre d'UVA pouvant pénétrer le derme (deuxième couche de la peau). Si cette photo-protection (bronzage de base) n'est pas développée et si un filtre solaire n'est pas utilisé, les coups de soleil peuvent survenir atteignant l'ADN de la peau et endommageant les cellules (tissus de la peau). Les cellules endommagées par les coups de soleil répétés se dégénèrent. Et ceci peut être le début d'un cancer de la peau. Il est donc important de protéger sa peau avec un filtre solaire approuvé.

La photothérapie (ou traitement UV) est seulement utilisée pour contrôler le psoriasis ou ses symptômes et non pour le traiter.

Il n'existe aucune preuve démontrant que la photothérapie est un traitement efficace pour l'arthrite. Cependant, elle atténue temporairement les douleurs de l'arthrite.

Cela est non recommandé, la chaleur pouvant causer l'assèchement des yeux et créer de l'inconfort.

L'ostéoporose est une dégénérescence des os due à un manque de calcium. La vitamine D est produite par les UVB. Certaines études démontrent que le bronzage en cabine augmente la photosynthèse de vitamine D qui, en retour, contribue à l'absorption du calcium et du phosphore. Donc, les UV sont la meilleure source naturelle de vitamine D et sont une forme de protection contre le rachitisme et l'ostéoporose.

Non, mais les traitements UVB (photothérapie) abaissent le taux d'éruptions de l'acné. Les individus qui consomment des médicaments contre l'acné contenant de la tétracycline et rétine-A doivent oublier le bronzage en cabine car ce sont des photosensibilisants

 


Pourquoi utiliser une lotion ?

L'utilisation de lotion lors d'un bronzage intérieur est une nécessité absolue. Il y a plusieurs avantages à utiliser une lotion jouant un rôle essentiel dans le résultat de votre bronzage.

Utiliser une lotion pendant le bronzage permet de maintenir une peau hydratée, ce qui conduit à un maximum de résultats. Sans l'utilisation d'une lotion, la peau devient sèche et dévie les rayons UV. Une peau bien hydratée avant la séance saura absorber la lumière UV et aidera à influencer le processus de bronzage pour un bronzage plus rapide, plus profond et plus foncé.

De plus, plusieurs lotions contiennent des ingrédients accélérateurs, stimulateurs et brunissants, ce qui aide également à amplifier les résultats de votre bronzage

Un autre avantage à utiliser une lotion de bronzage est celui des soins de la peau. Les lotions de bronzage contiennent beaucoup de vitamines et de nutriments, avec des émollients, hydratants et humectants. Vos lotions de bronzage peuvent même contenir des anti-ages et des ingrédients raffermissants ainsi que d'autres soins de peau offerts.

Ces ingrédients sont essentiels non seulement pour une peau d'apparence plus jeune et saine, mais aussi pour aider à reconstituer la perte d'humidité pendant le processus de bronzage. 

 


Lumière rouge

Jusqu’à 25 ans, votre peau produit assez de collagène pour conserver son aspect lisse et élastique. Passé cet âge, la production de Collagène va chuter progressivement et aura pour incidence, un vieillissement régulier de la peau. La peau devient plus fragile, moins élastique et les rides apparaissent. Un manque (déficit) de Collagène implique :

  • Plus de cellulite
  • Une plus grande faiblesse musculaire
  • Un plus grande fragilité osseuse

Produire du collagène une pratique sans risque

Le principe est simple, pour obtenir un aspect plus jeune de votre visage, du cou, du décolleté et de tout votre corps, la réjuvénation fait partie des solutions qui s’offrent à vous.

Comment ça marche?

Selon une longueur d’ondes précise, produite par des fluorescents rouges à 633nn l’appareil envoie des faisceaux lumineux rouges.

Au contact de la peau, la chaleur produite par ces ondes va transformer les zones à traiter en stimulant les fibroblastes, les cellules de la peau se mettent à fabriquer plus de nouveau collagène. La peau devient donc plus élastique, plus épaisse, plus tonique et plus lisse, on atténue aussi les taches, les rougeurs et les petits vaisseaux.

Et le résultat?

  • Une amélioration de la texture et de la fermeté de la peau
  • Une uniformisation du teint
  • Augmente l’oxygénation et la désintoxication de la peau.
  • La peau sera plus apte à en retenir l’humidité
  • Une  amélioration  de  la  capacité  qu’a  la  peau  de  se  réparer naturellement

SERVICE / CONSEIL

Détails